Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

 

 

 

 

                                                > Dossier d'inscription ici <

UN BEAUJOLAIS A REACTION S'IMPOSE FACE A GOLFE JUAN (98 - 86)

Dans une poule toujours aussi dense, conserver son invincibilité à domicile est impératif et on peut donc considérer que le travail a été fait avec cette victoire.

 

Maintenant, si le résultat est là, on ne peut pas dire que la manière soit forcément à la hauteur des espérances tant le niveau de jeu est en dents de scie.

 

A noter que si Golfe Juan avait enfin retrouver son effectif après plusieurs pépins physiques, c’est le groupe Beaujolais qui devait faire sans Valukonis et Castard suite à de légères blessures qui ne devraient pas les arrêter trop longtemps.

 

L’entame fut une nouvelle fois catastrophique et obligea les hommes de William Hervé à une course poursuite dès les 3 premières minutes du match (2-11).

 

En grande difficulté pour contenir Blue, l’américain adverse, les Beaujolais se faisaient punir par ce joueur véritable plaque tournante de l’équipe visiteuse par son jeu de passes, tout en manquant terriblement de rythme offensivement (13-22 10 eme).

 

On ne sait comment, le retour à la pause se faisait avec un petit débours de 3 pts (36-39).

 

Au retour des vestiaires, c’est une équipe de Beaujolais transfiguré que l’on retrouvait, énergique défensivement avec la défense féroce d’Esti Bolia sur Blue et un Matthieu Simon en verve lorsque l’on sait jouer en courant avec un jeu de transition dont il raffole.

 

Repassés devant à l’aube du dernier quart (64-58), les locaux prenaient rapidement une dizaine de pts d’avance, un avantage qu’ils vont pouvoir contenir jusqu’au bout malgré les efforts d’une équipe de Golfe Juan jouant crânement sa chance jusqu’au bout.

 

Une victoire qui permet de rester accroché au haut de tableau, 2eme exæquo, avant d’aller défier La Ravoire qui s’est imposé hier soir à Prissé (65-64).

 

Un nouveau déplacement, forcément compliqué lorsque l’on connaît les difficultés Beaujolaises à imposer son basket dans la continuité.

 

- Article réalisé par Didier Condemine

Dans cet article

En savoir plus sur l'auteur

RAVE Guillaume